chirurgie-de-l-epaule-menu.jpg
chirurgie-du-genou-menu.jpg
chirurgie-de-la-cheville-menu.jpg
chirurgie-du-sport-ioapc-menu.jpg

Chirurgie ambulatoire

arthroscopie-christophe-charousset.jpg
chirurgie ambulatoire de l'épaule par le Dr Christophe Charousset Paris 8

Notre accompagnement chirurgical en AMBULATOIRE repose sur l’anticipation !

(membre de la Société Française de Chirurgie Ambulatoire)

86% en chirurgie de l’épaule (2016)

78% en chirurgie du genou (2016)

Notre protocole de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAC) est mis en place (antalgiques/cryothérapie/mise en place de l’attelle/rééducation) dès la période pré opératoire.

La collaboration étroite entre les différents intervenants dans les soins péri-opératoires (chirurgien, anesthésiste, infirmier, kinésithérapeute, médecin traitant) est essentielle pour la réussite du protocole.

 

Lors de votre consultation avec le Docteur Christophe CHAROUSSET, vous déterminerez une date d’intervention en ambulatoire après que vos situations médicale et personnelle (accès à un téléphone, accompagnateur, distance domicile-établissement) aient été étudiées.

 

Laurence son assistante vous remettra un dossier :

« LE PARCOURS DU PATIENT LORS D’UNE CHIRURGIE AMBULATOIRE » qui contient:

  • L’ordonnance des antalgiques, pour se les procurer à la pharmacie et les avoir à disposition dès le retour au domicile
  • L’ordonnance pour pack de froid, à mettre au congélateur pour l’avoir à disposition dès le retour au domicile
  • L’ordonnance pour l’attelle, venir avec, le jour de l’intervention
  • Toutes les informations relatives à votre entrée en clinique, à l’intervention et à votre retour au domicile.

Toutes les coordonnées téléphoniques et e-mail de votre :

  • Médecin traitant
  • Kinésithérapeute
  • Infirmier/re

etc. seront enregistrées afin que le Dr Christophe CHAROUSSET puisse transmettre votre Compte rendu opératoire.

 

Le rôle du kinésithérapeute est déterminant à ce titre les rendez-vous doivent être pris en amont pour assurer une rééducation optimale ! 


Chirurgie ambulatoire de l'épaule

Technique 

Le bloc interscalénique est la technique de choix.
Elle consiste à placer un cathéter au niveau des branches du plexus brachial (c’est-à-dire l’ensemble des nerfs du membre supérieur) à leur origine au niveau du cou. Après injection d’une substance chimique provoquant une paralysie des nerfs concernés réversible, elle permet une anesthésie de l’épaule et de la partie supérieure du bras. 

Dans les suites immédiates de la chirurgie et dans les jours suivants, l’anesthésie est poursuivie par une injection lente par seringue électrique dans le cathéter pour un meilleur confort du patient, une récupération rapide des fonctions cognitives, un contrôle parfait des douleurs même durant la rééducation.

chirurgie-ambulatoire-paris-8.jpg

L'anesthésie en chirurgie de l'épaule

Elle offre le choix entre deux types d’anesthésie qui imposent des techniques différentes : l’anesthésie générale (AG) et l’anesthésie loco-régionale (ALR). Leur association est possible. Toutes ces techniques ont, bien entendu, certaines limites en fonction des pathologies et des patients. Il incombera au médecin anesthésiste-réanimateur et au patient d’en discuter lors de la consultation d’anesthésie pré-opératoire.

L’AG est réalisée chez l’adulte par une injection intraveineuse le plus souvent. Elle peut être plus ou moins profonde et longue selon les actes chirurgicaux programmés. Le patient sera ensuite réveillé à la fin des soins.

L’ALR : les techniques modernes d’anesthésie loco régionale permettent d’assurer au mieux l’analgésie (absence de douleurs) pendant l’intervention et surtout dans les suites post opératoire.

 

Chirurgie ambulatoire du genou

L'anesthésie en chirurgie du genou

Elle offre le choix entre deux types d’anesthésie qui imposent des techniques différentes : l’anesthésie générale (AG) et l’anesthésie loco-régionale (ALR). Leur association est possible. Toutes ces techniques ont, bien entendu, certaines limites en fonction des pathologies et des patients. Il incombera au médecin anesthésiste-réanimateur et au patient d’en discuter lors de la consultation d’anesthésie pré-opératoire.
L’AG est réalisée chez l’adulte par une injection intraveineuse le plus souvent. Elle procure une perte de conscience, de douleur. Elle peut être plus ou moins profonde et longue selon les actes chirurgicaux programmés. Le patient sera ensuite réveillé à la fin des soins.

L’ALR est la technique de choix pour la chirurgie du genou. En effet, les techniques modernes d’anesthésie locale permettent d’assurer au mieux l’analgésie (absence de douleurs) pendant l’intervention et surtout dans les suites. Dans les suites immédiates de la chirurgie et dans les jours suivants, l’anesthésie est poursuivie par une injection lente par seringue électrique dans le cathéter pour un meilleur confort du patient, une récupération rapide des fonctions cognitives, un contrôle parfait des douleurs même durant la rééducation.

chirurgie-ambulatoire-du-genou-paris-8.jpg
 Dr Christophe CHAROUSSET - 

Une question ?

Laurence est à votre écoute tous les jours de 9h à 18h au +33 (0)1 53 96 50 24 pour vos prises de rendez-vous, la réalisation de votre dossier d'hospitalisation, vos retours des examens, ...

laurence-assistante-christophe-charousset.png
Prendre rendez-vous en ligne